De nombreux restaurants au Québec ne se remettront pas de la COVID-19 sans soutien pour payer le loyer

Publié avril 23, 2020

Un nouveau sondage de Restaurants Canada prévoit des nombreuses fermetures d’ici trois mois en l’absence de solutions à long terme

QUÉBEC — Un nouveau sondage réalisé par Restaurants Canada révèle que pratiquement toutes les entreprises de services alimentaires du Québec sont préoccupées par leur niveau d’endettement actuel, et qu’un grand nombre ne survivra pas aux répercussions de la crise de la COVID-19 à moins que des solutions à long terme soient mises en place.

Malgré les efforts extraordinaires déployés par tous les ordres de gouvernement pour réagir urgemment à la crise en mettant en place des mesures d’assistance, les restaurants vont avoir besoin d’un soutien accru dans le cadre de la transition du Québec vers la reprise.

L’enquête laisse entrevoir des fermetures massives face à un endettement insurmontable

Soixante-quinze pour cent des répondants à l’enquête ont déclaré qu’ils étaient très ou extrêmement préoccupés par leur niveau d’endettement actuel.

Si les conditions ne s’améliorent pas d’ici trois mois :

  • un restaurant indépendant sur deux ne croit pas pouvoir survivre;
  • la plupart des entreprises à unités multiples devront fermer au moins un de leurs établissements.

Au moins les trois quarts des répondants ont cité le loyer comme étant la principale source d’endettement de leur entreprise, ce qui vient renforcer le besoin urgent de secours dans ce domaine.

« Même les restaurateurs les plus expérimentés ont de la difficulté à faire face à leurs obligations de loyer, ce sans faute de leur part, en raison de la situation sans précédent à laquelle nous sommes confrontés, déclare Shanna Munro, présidente-directrice générale de Restaurants Canada. La COVID-19 a eu effet dévastateur sur la petite entreprise, et les restaurants comptent parmi les plus touchés. Une fois les restrictions assouplies, ils continueront d’avoir besoin d’aide pour éviter d’avoir à fermer leurs portes en raison d’un niveau d’endettement insurmontable. »

Recommandations de Restaurants Canada

« Restaurants Canada est encouragée de voir le gouvernement du Québec travailler avec le gouvernement fédéral ainsi qu’avec les autres provinces et territoires à la création d’un programme d’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC), indique David Lefebvre, vice-président, Affaires fédérales et Québec de Restaurants Canada. Nous comptons veiller à ce que les besoins des entreprises de services alimentaires soient pris en compte dans le cadre de ce programme, afin qu’elles demeurent viables à mesure que le Québec se remettra de la crise de la COVID-19. »

Restaurants Canada recommande que le programme contienne les éléments essentiels suivants :

  • Moratoire immédiat sur les évictions et les fermetures forcées pour les locataires commerciaux. Ceci atténuerait la pression pendant que les parties prenantes continuent à élaborer des solutions à long terme. Beaucoup n’ont pu payer leur loyer ce mois-ci et sont maintenant à risque.
  • Aide au loyer selon un pourcentage correspondant à la baisse des recettes. Des reports et des prêts sont utiles à court terme, mais s’ils ne sont pas assortis de mécanismes d’aide à plus long terme, ils ne feront que contribuer à des fermetures permanentes en raison d’un endettement insurmontable.
  • Maintien des mesures tout au long de la reprise économique. Les entreprises continueront à avoir besoin de soutien durant la période de reprise des dépenses des consommateurs. Restaurants Canada recommande que les mesures d’aide au loyer soient maintenues jusqu’à ce qu’un établissement revienne à 70 pour cent de ses revenus d’avant-crise.

Au sujet de l’enquête de Restaurants Canada

Les conclusions citées ci-dessus sont basées sur les réponses à une enquête menée par Restaurants Canada entre le 15 et le 21 avril 2020. Restaurants Canada a reçu un total de 914 sondages remplis par des exploitants de services alimentaires de toutes les régions du Canada, représentant 11 856 établissements (car nombre de répondants font partie d’entreprises à unités multiples). Le secteur canadien des services alimentaires commerciaux compte quelque 97 500 établissements, y compris restaurants avec service aux tables, restaurants à service rapide, traiteurs et débits de boisson.

Au sujet de Restaurants Canada

Restaurants Canada est une association nationale sans but lucratif qui aide l’industrie dynamique et diversifiée des services alimentaires canadiens à réaliser son plein potentiel au moyen de programmes, d’études, de représentation, de ressources et d’événements à l’intention de ses membres. Avant le début de la pandémie de la COVID-19, le secteur québécois des services alimentaires était une industrie au chiffre d’affaires annuel de près de 18 milliards de dollars qui employait directement 278 000 travailleurs, était la principale source de premiers emplois au Québec et servait quatre millions de clients chaque jour. Cette industrie a désormais perdu plus de 175 000 emplois et l’on prévoit que les pertes d’exploitation se chiffreront à au moins 3,7 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de 2020 en raison de l’impact de la COVID-19.

-30-

Renseignements :

David Lefebvre
Vice-président, Affaires fédérales et Québec
Restaurants Canada
C : 613 325-3298
Sans frais : 1 800 387-5649, poste 6000
DLefebvre@restaurantscanada.org

Marie-Christine Garon
Directrice
Cabinet de relations publiques NATIONAL
C : 514 409-0031
mcgaron@national.ca

Marlee Wasser

Nam dapibus nisl vitae elit fringilla rutrum. Aenean sollicitudin, erat a elementum rutrum, neque sem pretium metus, quis mollis nisl nunc et massa. Vestibulum sed metus in lorem tristique ullamcorper id vitae erat.

More from Marlee Wasser

STAY IN THE KNOW

SIGN UP FOR RESTAURANT'S CANADA NEWSLETTER

RC Insider gives you snackable bites of must-read industry news and timely research, as well as useful tools and tips, every two weeks.