La COVID-19 a coûté plus de 175 000 emplois au secteur des services alimentaires du Québec depuis le 1er mars

Publié avril 2, 2020

Une enquête menée par Restaurants Canada révèle qu’un nombre important d’emplois perdus en raison de la COVID-19 ne reviendront pas, car près d’un restaurant sur 10 a déjà fermé ses portes de façon définitive et beaucoup d’autres pourraient faire de même d’ici un mois.

QUÉBEC — Restaurants Canada estime que quelque 800 000 emplois ont déjà été perdus à l’échelle nationale dans le secteur des services en raison de la maladie COVID-19, y compris plus de 175 000 rien qu’au Québec, et ceux-ci risquent de ne pas revenir si les conditions actuelles persistent.

Les restaurants ayant maintenant du mal à payer leurs loyers et autres factures dues en avril, l’association nationale a mené une enquête pour faire la lumière sur la conjoncture actuelle de cette industrie. Les réponses des exploitants de services alimentaires de toutes les régions du pays ont révélé ce qui suit :

  • Quatre restaurants sur cinq ont fait des mises à pied depuis le 1er mars.
  • Sept restaurateurs sur 10 devront réduire davantage les heures ou faire d’autres mises à pied si les conditions ne s’améliorent pas.
  • Près d’un restaurant sur 10 a déjà fermé définitivement ses portes et encore 18 pour cent fermeront pour de bon d’ici un mois si les conditions actuelles persistent.

« Non seulement notre industrie est-elle l’une des premières à avoir ressenti les répercussions de la COVID-19, mais nous sommes l’une des plus durement touchées jusqu’à présent, avec la perte de près des deux-tiers de notre main-d’œuvre à ce jour, déclare Shanna Munro, présidente-directrice générale de Restaurants Canada. Depuis 75 ans que notre association représente les services alimentaires canadiens, ce sont de loin les pires statistiques jamais enregistrées. »

Le secteur québécois des services alimentaires est une industrie au chiffre d’affaires de 16 milliards de dollars comptant pour quatre pour cent du PIB de la province. Si les conditions ne s’améliorent pas, Restaurants Canada estime que les ventes des services alimentaires du Québec accuseront une chute de plus de 3,7 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de 2020.

La voix des services alimentaires se fait entendre

Restaurants Canada travaille étroitement avec les gouvernements et les intervenants de l’industrie depuis le début de la crise de la COVID-19 afin d’aider à préserver la santé publique et à assurer la continuité des affaires dans toute la mesure du possible.

« Nous félicitons le gouvernement du Québec d’avoir reconnu les services de livraison et de commandes pour emporter des restaurants, y compris les services-au-volant, comme des services essentiels durant cette crise, déclare David Lefebvre, vice-président, Affaires fédérales et Québec de Restaurants Canada. Nous sommes également encouragés par les mesures d’aide qui continuent d’être mises en place pour la petite et la moyenne entreprise. Sans ces mesures, l’impact pour notre industrie serait encore plus dévastateur. »

Des efforts pour assurer une reprise forte et rapide

Restaurants Canada poursuit ses efforts auprès de tous les ordres de gouvernement pour renforcer les mesures déjà prises dans les domaines suivants afin de fournir aux entreprises de services alimentaires des protections et des secours plus immédiats et les aider à rouvrir leurs portes et à réembaucher leur personnel:

  • Loyers : Les locateurs doivent faire preuve de souplesse en permettant des périodes libres de paiements. Les exploitants de services alimentaires ont besoin d’un effort coordonné, dirigé par le gouvernement, combiné à l’émission d’ordonnances de non-éviction par les municipalités afin d’alléger la pression. Une injonction contre les évictions donnerait le temps aux gouvernements de rassembler les parties prenantes autour de la table afin d’élaborer des solutions immédiates et à long terme qui répondent aux besoins de toutes les parties.
  • Accès à des fonds de roulement : Avec des recettes pratiquement nulles pour la plupart des entreprises de services alimentaires, beaucoup ont déjà presque ou entièrement épuisé leurs fonds de réserve. Les mesures actuelles pourraient devoir être prolongées et de nouvelles solutions mises en place pour assurer que les restaurants disposent des liquidités nécessaires pour rouvrir leurs portes une fois que les règles de distanciation physique seront relâchées.
  • Main-d’œuvre : Un élargissement des conditions d’admissibilité et des délais d’accès à la subvention salariale de 75 % aiderait les restaurants non seulement à conserver leur personnel actuel, mais également à réembaucher les employés mis à pied.

Au sujet de l’enquête de Restaurants Canada

Les conclusions citées ci-dessus sont basées sur les réponses à une enquête menée par Restaurants Canada entre le 25 et le 29 mars 2020. Restaurants Canada a reçu un total de 655 sondages remplis par des exploitants de services alimentaires de toutes les régions du Canada, représentant 13 300 établissements (nombre de répondants faisant partie d’entreprises à unités multiples). Le secteur canadien des services alimentaires commerciaux compte quelque 97 500 établissements, y compris restaurants avec service aux tables, restaurants à service rapide, traiteurs et débits de boisson.

Au sujet de Restaurants Canada

Restaurants Canada est une association nationale sans but lucratif qui aide l’industrie dynamique et diversifiée des services alimentaires canadiens à réaliser son plein potentiel au moyen de programmes, d’études, de représentation, de ressources et d’événements à l’intention de ses membres. Le secteur québécois des services alimentaires est une industrie au chiffre d’affaires annuel de 16 milliards de dollars qui emploie directement plus de 280 000 de travailleurs, est la principale source de premiers emplois dans la province et sert quatre millions de clients chaque jour.

-30-

Renseignements :

David Lefebvre
Vice-président, Affaires fédérales et Québec
Restaurants Canada
C: 613 325-3298
Toll-free: 1-800-387-5649 ext. 6000
DLefebvre@restaurantscanada.org

Marie-Christine Garon
Directrice
Cabinet de relations publiques NATIONAL
C: 514-409-0031
mcgaron@national.ca

Marlee Wasser

Nam dapibus nisl vitae elit fringilla rutrum. Aenean sollicitudin, erat a elementum rutrum, neque sem pretium metus, quis mollis nisl nunc et massa. Vestibulum sed metus in lorem tristique ullamcorper id vitae erat.

More from Marlee Wasser

STAY IN THE KNOW

SIGN UP FOR RESTAURANT'S CANADA NEWSLETTER

RC Insider gives you snackable bites of must-read industry news and timely research, as well as useful tools and tips, every two weeks.