TORONTO, 7 avril 2017 – Le secteur de la restauration accueille avec grand plaisir le nouvel Accord de libre-échange canadien, dévoilé aujourd’hui, car celui-ci est plus inclusif. L’ancien accord ne portait que sur quelques secteurs, alors que celui présenté englobe la majorité des secteurs. Toutefois, la bière, le vin et les spiritueux demeurent exclus; les principaux obstacles au commerce intérieur sont par conséquent maintenus, ce qui augmente considérablement les coûts pour le secteur de la restauration.

« Nous sommes heureux que le ministre fédéral Navdeep Bains reconnaisse les défis auxquels les restaurants font face en raison des monopoles provinciaux sur l’alcool, déclare Joyce Reynolds, vice-président exécutive, Affaires gouvernementales de Restaurants Canada. Cela n’a aucun sens que les restaurants doivent payer plus cher une bouteille de vin en provenance d’une autre province et qu’ils aient moins de choix que quelqu’un qui achète de l’extérieur du pays. »

Restaurants Canada voit d’un bon œil l’établissement d’un groupe de travail provincial qui formulera des recommandations sur la libéralisation du commerce de l’alcool au Canada au cours de l’année qui vient.

« Nous espérons que les provinces sont réellement engagées à abandonner leur approche protectionniste en matière d’alcool et qu’elles respecteront l’intention de l’ALEC, a ajouté madame Reynolds. Lorsque ce sera le cas, les restaurants pourront enfin applaudir cet accord de libre-échange. »

Restaurants Canada est une communauté en croissance regroupant 30 000 entreprises de services alimentaires, y compris restaurants, bars, traiteurs, institutions et fournisseurs. Au moyen de services, de recherche et de représentation, nous faisons le lien entre nos membres dans toutes les régions du pays afin de promouvoir la force et le dynamisme de notre industrie. Le secteur canadien de la restauration emploie directement 1,2 million de Canadiens, est la principale source de premier emploi et sert 18 millions de clients chaque jour.

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *