Restaurants Canada demande le maintien du soutien pour la restauration dans le discours du Trône

Publié septembre 15, 2020

On estime que 10 pour cent des établissements de services alimentaires ont déjà fermé définitivement leurs portes en raison des impacts de la COVID-19. À l’approche du temps froid, Restaurants Canada revendique un engagement renouvelé afin d’aider le secteur à éviter davantage de fermetures et de pertes d’emplois.

TORONTO — Avec la saison estivale qui s’achève, Restaurants Canada demande que dans son prochain discours du Trône, le gouvernement fasse état de la façon dont il compte continuer à appuyer le secteur essentiel que sont les services alimentaires canadiens.

Dans une lettre au Premier ministre, Todd Barclay, président-directeur général de Restaurants Canada, félicite le gouvernement fédéral pour les efforts déployés au cours des six derniers mois pour offrir un soutien important au secteur de la restauration dans sa lutte pour survivre aux impacts de la COVID-19. Pour l’avenir, M. Barclay préconise une aide supplémentaire pour assurer la viabilité des restaurants afin qu’ils puissent continuer à contribuer à la croissance économique : « La reprise du secteur des services alimentaires ne sera pas linéaire. Malgré ses efforts importants pour innover et s’adapter à la conjoncture actuelle, notre secteur connaîtra des hauts et des bas à mesure qu’il faudra fermer les terrasses, que les consommateurs devront modifier leurs habitudes et que certains quartiers, notamment les centres-villes, n’auront plus le même volume d’employés de bureaux et de touristes que par le passé. »

Le secteur canadien de la restauration demeure le plus durement touché par la pandémie

Les restaurants ont joué un rôle essentiel tout au long de la pandémie de COVID-19 en fournissant à leurs communautés des options de repas fiables et sécuritaires. Mais il reste que la restauration a été l’un des premiers secteurs à ressentir les impacts de la crise, et qu’elle continue à être l’une des plus durement touchées :

  • Un emploi sur cinq perdu en raison de la pandémie l’a été dans le secteur des services alimentaires. La restauration a perdu plus d’emplois au cours des six premières semaines de restrictions que l’ensemble de l’économie canadienne durant la récession de 2008-2009.
  • Le secteur des services alimentaires compte aujourd’hui 260 000 emplois de moins qu’en février dernier, selon les résultats de la dernière Enquête sur la population active de Statistique Canada. Ce déficit dépasse de loin celui de tout autre industrie.
  • Le chiffre d’affaires total des services alimentaires canadiens pourrait chuter de près de moitié en 2020, ce qui représenterait une perte de 44,8 milliards de dollars de ventes par rapport à 2019.
  • Environ 10 pour cent des entreprises de services alimentaires ont déjà fermé définitivement leurs portes en raison des impacts de la COVID-19, et la plupart continuent de fonctionner à perte. Plus de la moitié des répondants à une enquête menée par Restaurants Canada au cours de l’été ont indiqué que leurs établissements fonctionnent toujours à perte et qu’il faudra au moins un an avant qu’ils ne redeviennent rentables.

Appel à un engagement renouvelé envers la restauration

« En raison surtout des mesures d’aide mises en œuvre depuis le début de la pandémie, la grande majorité des restaurants ont pu continuer à contribuer à leurs communautés durant cette période extrêmement difficile, indique David Lefebvre, vice-président, Affaires fédérales et Québec de Restaurants Canada. À l’heure où le gouvernement fédéral redéfinit son programme et cherche à démontrer son engagement ferme envers la reprise économique, Restaurants Canada espère voir un soutien renouvelé pour le secteur essentiel qu’est la restauration afin de prévenir de nouvelles fermetures et d’autres perte d’emplois. »

Restaurants Canada recommande que dans son discours du Trône, le gouvernement signale son intention claire d’appuyer l’industrie des services alimentaires de la façon suivante :

  • Prolonger et adapter les principaux programmes fédéraux d’aide d’urgence en lien avec la COVID-19, notamment la Subvention salariale d’urgence du Canada, l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial et le Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes.
  • Investir dans des mesures de relance directes pour le secteur de la restauration, comme par exemple le programme « Eat Out to Help Out » (Mangez au restaurant pour aider) du Royaume-Uni, afin d’accroître les revenus des restaurants en difficulté et des secteurs de l’économie qui dépendent de leur survie.
  • Veiller à ce que toute nouvelle mesure envisagée tienne compte des réalités difficiles de l’exploitation d’une entreprise pendant la pandémie en cours et continue à créer des conditions qui encouragent les Canadiens à retourner au travail.

Un secteur de la restauration florissant est essentiel au rétablissement du Canada suite à la crise de la COVID-19

  • Les restaurants et autres entreprises de services alimentaires sont au quatrième rang des employeurs du secteur privé et la principale source de premiers emplois pour les Canadiens, employant normalement 1,2 million de personnes.
  • Les restaurants font vivre une diversité d’entreprises de la chaîne d’approvisionnement, contribuant ainsi à plus de 290 000 emplois indirects. Les restaurants dépensent normalement 30 milliards de dollars par année en aliments et en boissons, jouant un rôle essentiel pour les agriculteurs et le secteur agroalimentaire.
  • Les restaurants contribuent de façon importante aux organismes communautaires, donnant la somme estimée de 460 millions de dollars par année à des organismes caritatifs.

Au sujet de Restaurants Canada

Restaurants Canada est une association nationale sans but lucratif qui aide l’industrie dynamique et diversifiée des services alimentaires canadiens à réaliser son plein potentiel au moyen de programmes, d’études, de représentation, de ressources et d’événements à l’intention de ses membres. Avant le début de la pandémie de COVID-19, le secteur canadien des services alimentaires était une industrie au chiffre d’affaires annuel de 93 milliards de dollars qui employait directement 1,2 million de travailleurs, était la principale source de premiers emplois au Canada et servait 22 millions de clients chaque jour dans toutes les régions du pays. Depuis, l’industrie a perdu des centaines de milliers d’emplois et la chute de son chiffre d’affaires annuel pourrait atteindre 44,8 milliards de dollars en 220 en raison des impacts de la COVID-19.

-30-

Renseignements :

David Lefebvre
Vice-président, Affaires fédérales et Québec
Restaurants Canada
T: 613 325-3298
DLefebvre@restaurantscanada.org

Marlee Wasser
Gestionnaire, Communications et Relations avec les intervenants
Restaurants Canada
T: 416-649-4254
Sans frais : 1-800-387-5649 ext. 4254
media@restaurantscanada.org

Marlee Wasser

Nam dapibus nisl vitae elit fringilla rutrum. Aenean sollicitudin, erat a elementum rutrum, neque sem pretium metus, quis mollis nisl nunc et massa. Vestibulum sed metus in lorem tristique ullamcorper id vitae erat.

More from Marlee Wasser

STAY IN THE KNOW

SIGN UP FOR RESTAURANT'S CANADA NEWSLETTER

RC Insider gives you snackable bites of must-read industry news and timely research, as well as useful tools and tips, every two weeks.