MONTRÉAL, 17 août 2018 – Tandis que l’incertitude règne au niveau de l’ALENA et des échanges commerciaux Canada-États-Unis, Restaurants Canada salue les mesures de soutien annoncées cette semaine par le gouvernement du Québec. Grâce à une saine gestion des finances publiques depuis plusieurs années, la province a la marge de manœuvre nécessaire pour soutenir davantage les petites et moyennes entreprises (PME) et relancer l’économie en ces temps imprévisibles.

Accélération de la réduction des taxes sur la masse salariale

Dans le cadre du budget 2018-2019, le gouvernement du Québec avait annoncé que la baisse de taxe sur la masse salariale allait désormais s’étendre à l’ensemble des PME. Ceci était déjà une impressionnante victoire issue d’une de nos principales recommandations pré-budgétaires. Cette semaine, le gouvernement a fait encore mieux en accélérant cette réduction avec une baisse immédiate des cotisations au Fonds des Services de Santé (FSS).

Le taux de 2017 pour les entreprises de services était de 1,95% avec pour objectif de réduire ce taux progressivement jusqu’en 2022. Or, la décision actuelle fait passer ce taux à 1,75% immédiatement et à 1,70% en 2019. Cela représente environ 260 millions de dollars de revenus dont l’État se privera afin de donner une bouffée d’air aux PME.

De plus, le seuil pour être éligible à ces taux passe de 5 à 6 millions, ce qui aidera non seulement une partie des services alimentaires, mais aussi l’industrie de la production et de la transformation alimentaire que représente Restaurants Canada.

« L’accélération des mesures fiscales et budgétaires est une bonne nouvelle. Nous rappelons que la baisse des taxes sur la masse salariale est la meilleure chose pour notre industrie car elle bénéficie à toutes les PME, qu’elles fassent du profit ou qu’elles soient plus en difficulté », a noté David Lefebvre, vice-président Affaires fédérales et pour le Québec de Restaurants Canada. « Notre industrie fait face à des vents contraires et voit ses coûts continuellement augmenter. Les conditions actuelles laissent planer une incertitude sur le prix de certaines sources d’approvisionnement et l’aide apportée est bien appréciée », a-t-il ajouté. David conclut « Le fait que ces mesures soit appliquées dès maintenant montre un engagement solide de soutien aux PME ».

Crédits d’impôts

Outre la réduction des contributions au FSS, le gouvernement du Québec a aussi annoncé une amélioration du crédit d’impôt à l’investissement. Ainsi, les PME du Québec qui procèdent à de nouveaux investissements pour du matériel de fabrication et de transformation auront accès à davantage de crédits d’impôts. La condition est de démontrer qu’ils sont affectés par les nouveaux tarifs et droits de douanes exigés. Les secteurs privilégiés seront aussi ceux faisant déjà partie des classes d’investissement ciblées.

Étant donné que l’ensemble du secteur québécois de la transformation ont à faire avec des fournisseurs de l’autre côté de la frontière, cette mesure est la bienvenue.

Campagne électorale 2018

Restaurants Canada continue de soutenir les entreprises du secteur québécois des services alimentaires. Notre association a réussi à obtenir des gains tangibles pour ses membres et l’ensemble de notre secteur d’activité cette année en travaillant activement avec l’ensemble des élus du Québec. Plusieurs projets de Loi importants ont d’ailleurs été adoptés à l’unanimité ou presque en raison de notre capacité à unir l’industrie et à bâtir un consensus.

Nous entendons continuer de travailler activement au soutien des PME auprès du gouvernement du Québec et de l’ensemble des élus suite à la prochaine élection. Nous pensons que notre modèle de recherche de solutions gagnant-gagnant et d’ouverture a fait ses preuves et qu’il est garant de notre capacité à pouvoir être encore plus efficaces en bâtissant sur nos plus récents succès.

 

Restaurants Canada est une communauté en croissance regroupant 30 000 entreprises de services alimentaires, y compris restaurants, bars, traiteurs, institutions et fournisseurs. Au moyen de services, de recherche et de représentation, nous faisons le lien entre nos membres dans toutes les régions du pays afin promouvoir la force et le dynamisme de notre industrie. Le secteur canadien de la restauration emploie directement 1,2 million de Canadiens et sert 22 millions de clients chaque jour.

Renseignements : David Lefebvre, 613 325-3298, dlefebvre@restaurantscanada.org ou Marlee Wasser, spécialiste des communications et des politiques, 1 800 387-5649, poste 4254 ou media@restaurantscanada.org

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *