MONTRÉAL, 18 octobre 2018 – Restaurants Canada tient à souligner aujourd’hui l’assermentation d’un nouveau gouvernement au Québec. Nous sommes convaincus de pouvoir travailler avec la nouvelle équipe en place afin de s’assurer que le climat économique demeure positif pour l’industrie des services alimentaires au Québec. Nous avons obtenu d’importants gains en 2017 et 2018, souvent avec l’appui unanime des députés. Nous entendons continuer notre collaboration positive avec l’ensemble des élus de l’Assemblée Nationale.

Principaux enjeux

Tout ce qui touche à la compétitivité des petites et moyennes entreprises du Québec sera une priorité pour Restaurants Canada. La liste de nos enjeux prioritaires est issue d’une consultation effectuée le 28 août dernier lors de la réunion des membres québécois de notre association.

En premier lieu, nous reprendrons notre dialogue avec le gouvernement à propos de la pénurie de main-d’œuvre qui est devenue le problème le plus criant de nos membres. Aucune solution miracle n’existe, c’est pourquoi nous prônons une série de mesures, dans plusieurs domaines, afin de faire avancer les choses. « Autant en matière de formation, d’immigration, d’incitatifs fiscaux aux travailleurs que pour les taxes sur la masse salariale, il y a des pistes de solution pour aider les entreprises du Québec » affirme David Lefebvre, Vice-président Affaires fédérales et pour le Québec chez Restaurants Canada.

En second lieu, nous insisterons sur la réduction de l’avalanche de taxes, frais et réglementation qui étouffent le secteur des services alimentaires. Bien que des progrès aient été faits ces dernières années, il reste des pas de géant à accomplir pour rendre le Québec compétitif face aux provinces voisines en matière du climat des affaires. En ces temps où l’économie fonctionne bien, nous devons nous assurer que les PME du Québec puissent continuer de jouer leur rôle de création d’emplois.

Troisièmement, nous demanderons le dépôt rapide des règlements touchant au projet de loi 170 sur la modernisation des lois sur l’alcool. Il s’agit d’un sujet très important pour nos membres et nous voulons éviter que le flou juridique autour de ces mesures ne perdure indéfiniment.

Enfin, Restaurants Canada continuera de demander un meilleur soutien à la transformation alimentaire et au tourisme.

Un rôle pédagogique

Nous comprenons que le nouveau gouvernement aura besoin d’un peu de temps pour s’installer et être efficace. Restaurants Canada s’attend toutefois à avoir une écoute positive sur les enjeux les plus urgents afin que le secteur des services alimentaires puisse continuer de jouer son rôle de vecteur économique et de création d’emplois.

Nous offrons notre soutien au gouvernement et à l’ensemble des partis d’opposition afin que les enjeux qui nous tiennent à cœur soient bien expliqués et pour nous assurer que notre secteur d’activité soit bien compris.

Qui sommes-nous?

Restaurants Canada est une communauté en croissance regroupant 30 000 entreprises de services alimentaires, y compris restaurants, bars, traiteurs, institutions et fournisseurs. Au moyen de services, de recherche et de représentation, nous faisons le lien entre nos membres dans toutes les régions du pays afin promouvoir la force et le dynamisme de notre industrie. Le secteur canadien de la restauration emploie directement 1,2 million de Canadiens et sert 22 millions de clients chaque jour.

Renseignements : David Lefebvre, 613 325-3298, dlefebvre@restaurantscanada.org ou Marlee Wasser, spécialiste des communications, 1 800 387-5649, poste 4254 ou media@restaurantscanada.org

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *