TORONTO, 22 juin 2017 – Bière Canada, Restaurants Canada, Spirits Canada et l’Association des vignerons du Canada sont reconnaissants de l’important soutien qui leur a été offert ainsi qu’à leurs clients par les Canadiens en réponse à la mesure prise par le gouvernement fédéral pour augmenter les taxes d’accise sur l’alcool chaque année à perpétuité.

« Nous avons lancé bouchonslataxe.ca pour sensibiliser les gens à l’impact de ces taxes en croissance continuelle sur un grand nombre de petites entreprises et sur le portefeuille des consommateurs, de commenter Luke Harford, président de Bière Canada. Les Canadiens ont vraiment répondu à l’appel. »

« Nous sommes encouragés par la position ferme adoptée par le Sénat canadien visant l’adoption de modifications pour contrer la nature antidémocratique des clauses d’indexation dans le projet de loi d’exécution du budget, a déclaré Joyce Reynolds, vice-présidente exécutive, Affaires gouvernementales de Restaurants Canada. Le Sénat a dénoncé à juste titre le dangereux précédent que constitue une hausse automatique des taxes, ce sans contrôle ni examen parlementaire. Nous saluons également les députés qui ont compris l’iniquité de l’indexation des taxes et qui ont défendu nos secteurs dans ce dossier. »

« Nous sommes bien sûr déçus que la Chambre des Communes n’ait pas renoncé aux clauses d’indexation selon la recommandation du Sénat, ajoute Dan Paszkowski, président et chef de la direction de l’Association des vignerons du Canada, mais nous n’abandonnons pas la partie pour autant. Nous continuerons à mobiliser les Canadiens ainsi que nos industries afin de convaincre le gouvernement d’éliminer ces hausses de taxes automatiques et antidémocratiques du budget de l’an prochain. »

« Nous n’allons pas disparaître, note Jan Westcott, président de Spirits Canada, car l’impact cumulatif des augmentations annuelles, combiné aux majorations provinciales et aux taxes de vente, sera trop préjudiciable pour nos secteurs, nos entreprises, nos employés et nos clients. Des milliers de Canadiens de la classe moyenne qui travailleur dur subiront les contrecoups de ces hausses de taxes. Nous sommes prêts à travailler avec le ministre des Finances Morneau et avec les membres de tous les partis afin d’assurer que nos industries canadiennes puissent continuer à contribuer à une économie solide et innovatrice pour notre pays. »

RENSEIGNEMENTS :

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *