Huit restaurants sur 10 ont besoin d’une extension des subventions fédérales pour survivre cet automne et cet hiver

Publié octobre 12, 2021

Si les subventions aux salaires et aux loyers prennent fin ce mois-ci, la plupart des entreprises de services alimentaires auront de la difficulté à payer leur personnel et leurs fournisseurs, selon la dernière enquête de Restaurants Canada.

TORONTO — Restaurants Canada demande au gouvernement fédéral de prolonger et d’augmenter les subventions salariales et locatives jusqu’en 2022 afin de permettre aux entreprises de restauration de surmonter la pandémie qui perdure.

« Le sort des quelque 90 000 restaurants canadiens demeure incertain, note Todd Barclay, président-directeur général de Restaurants Canada. La plupart perdent de l’argent ou atteignent à peine le seuil de rentabilité depuis la première fermeture l’an dernier, et au moins 10 000 établissements ont déjà fermé leurs portes. Ceux qui restent ont besoin du soutien du gouvernement pour survivre au cours de l’automne et de l’hiver, afin de continuer à alimenter notre reprise. »

Une enquête révèle que les restaurants ont besoin d’un soutien accru pour faire échec à la pandémie

Les restaurateurs sont innovateurs et ingénieux, mais la crise de la COVID-19 a poussé leur endurance à la limite. Selon les données d’enquête recueillies par Restaurants Canada :

  • Huit restaurants sur 10 fonctionnent à perte ou ont peine à joindre les deux bouts, réalisant une marge bénéficiaire de deux pour cent ou moins depuis le début de la pandémie; près de la moitié de toutes les entreprises de services alimentaires perdent de l’argent sans arrêt depuis la fin de la première vague de fermetures l’an dernier.
  • Sept restaurateurs sur 10 reçoivent encore les subventions fédérales aux salaires et(ou) aux loyers, mais si ces sources essentielles de soutien prennent fin ce mois-ci :
    • près de 80 pour cent indiquent qu’il leur sera difficile de conserver leur personnel existant ou qu’ils devront réduire les horaires;
    • plus de la moitié déclarent qu’il leur sera difficile d’embaucher ou de réembaucher du personnel.

Les restaurants demandent que les subventions fédérales aux salaires et aux loyers soient maintenues jusqu’en 2022

Dans une vidéo accessible au SupportRestaurants.ca, des restaurateurs de toutes les régions du pays expliquent pourquoi il est nécessaire de prolonger les subventions fédérales aux salaires et aux loyers jusqu’en 2022. Voici quelques exemples de leurs témoignages :

La pandémie a très durement frappé notre réseau. Nous avons perdu plus de 10 pour cent de nos emplacements en permanence.

— Bruce Miller, The WORKS Craft Burgers & Beer, South St. Burger

Cela a été vraiment difficile de continuer à financer les pertes et à payer les comptes. Je me suis beaucoup endettée.

— Angela Houston, TALO Cafebar (maintenant fermé)

Si nous voulons que les choses soient équitables, si l’on commence à réduire ces subventions maintenant, alors que nous commençons à peine à reprendre pied, il est certain que ne nous remettrons pas des pertes subies.

— Court Desautels, Neighbourhood Group of Companies

Il est important de comprendre qu’il nous faut de l’aide à long terme. Le fait que nous soyons en train de revenir à la normale maintenant ne veut pas dire que nous n’ayons pas une montagne de dettes. Il nous faut des mesures de reprise à long terme.

— Bill Pratt, Chef Inspired Group of Restaurants and Food Trucks

Nous somme près du but, mais nous ne savons pas ce que l’automne nous réserve. Nous ne savons pas si les clients vont revenir. Nous ne savons pas si nos ventes vont augmenter. Nous ne savons pas si la pandémie est réellement vaincue.

— Ibrahim “Obby” Khan, Shawarma Khan Inc, Green Carrot Juice Co

Pour plus de détails sur ce dont les restaurants ont besoin pour survivre, visitez : SupportRestaurants.ca

Au sujet de Restaurants Canada

Restaurants Canada est une association nationale sans but lucratif qui aide l’industrie dynamique et diversifiée des services alimentaires canadiens à réaliser son plein potentiel au moyen de programmes, d’études, de représentation, de ressources et d’événements à l’intention de ses membres. Avant le début de la pandémie de COVID-19, le secteur canadien des services alimentaires était une industrie au chiffre d’affaires annuel de 95 milliards de dollars qui employait directement 1,2 million de travailleurs, était la principale source de premiers emplois au Canada et servait 22 millions de clients chaque jour dans toutes les régions du pays. Depuis, l’industrie a perdu des centaines de milliers d’emplois et des milliards de dollars de chiffre d’affaires en raison des impacts de la COVID-19.

Marlee Wasser

Nam dapibus nisl vitae elit fringilla rutrum. Aenean sollicitudin, erat a elementum rutrum, neque sem pretium metus, quis mollis nisl nunc et massa. Vestibulum sed metus in lorem tristique ullamcorper id vitae erat.

More from Marlee Wasser

STAY IN THE KNOW

SIGN UP FOR RESTAURANT'S CANADA NEWSLETTER

RC Insider gives you snackable bites of must-read industry news and timely research, as well as useful tools and tips, every two weeks.